Rapport d’activités des Membres du Gouvernement : le Ministre de l’Aménagement du Territoire et des Travaux Publics, le Ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie et le Vice-Ministre en charge des Nouvelles Villes et de l’Habitat passent le grand oral

Rapport d’activités des Membres du Gouvernement : le Ministre de l’Aménagement du Territoire et des Travaux Publics, le Ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie et le Vice-Ministre en charge des Nouvelles Villes et de l’Habitat passent le grand oral

Le Ministre de l’Aménagement du Territoire et des Travaux Publics (MATP), le Ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie (MTTM) ainsi que le Vice-Ministre en charge des Nouvelles Villes ont présenté devant les Députés, lors d’une séance plénière qui s’est tenue au CCI Ivato, leurs rapports d’activités respectifs ce mercredi 03 juin 2020, entre 10h et 19h.

Comme ceux qui les ont précédés, les Membres du Gouvernement avaient 15 minutes chacun pour présenter leurs rapports, notamment les réalisations de l’année écoulée 2019 ainsi que les projets entamés de ce premier semestre 2020. Pour le MATP, les réalisations et projets tournent essentiellement autour des voies routières, celui du MTTM autour des gares routières, des ports et aéroports ainsi que du sauvetage de la saison touristique, tandis que celui du VMNVH étaient axés sur le projet « Tanamasoandro » et l’emplacement des nouveaux logements.

Cette séance plénière était également l’occasion pour les Députés d’entendre les réponses des trois Ministres sur les questions posées lors de la séance du 26 mai 2020, et de les interpeller à nouveau sur des sujets qui les tracassent. Les Ministres ont veillé à répondre une à une toutes les questions des Députés qui sont visiblement satisfaits.

Jour 2: Rapports d’activités du Gouvernement

Jour 2: Rapports d’activités du Gouvernement

 

Les Membres du Gouvernement se relayent pour présenter leurs rapports d’activités et apporter les réponses aux questions des Députés de Madagascar, au Centre de Conférence Internationale Ivato.

 

 

 

Ce mardi 02 juin 2020, au Ministre des Affaires Etrangères de mettre en exergue la situation actuelle sur les îles éparses et la lutte contre la pandémie concernant le rapatriement des ressortissants malgaches à l’étranger. Le Ministre de l’Intérieur a évoqué essentiellement les élections de 2019, la mise en place des Gouverneurs des Régions, la résolution du problème des permis biométriques et l’uniformisation des actes d’état civil. La Ministre de l’Industrie a exposé les efforts entrepris par le ministère concernant le développement du secteur privé, le droit des consommateurs et la création d’emploi décent. Pour ce qui est de la production de l’artémisia, les études sont actuellement en cours avec le Ministère de l’Environnement et du Ministère de l’Agriculture. Le Ministre de l’Agriculture a rappelé la priorité de son département qui est l’autosuffisance alimentaire notamment de la production du riz. Les rapports ont été clôturés par celui du Ministre de l’Economie et des Finances.

En marge de la séance de ce jour, certains Députés ont tenu un point de presse pour soutenir le Président de la République Andry Nirina RAJOELINA en vue de la poursuite de la rénovation et de la réhabilitation du Rova de Manjakamiadana.

Rapports d’activités du Gouvernement

Rapports d’activités du Gouvernement

La première journée pour les présentations des rapports d’activités du Gouvernement s’est tenue ce jeudi 28 mai 2020 au Centre de Conférence Internationale (CCI) Ivato.

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Ministre de la Défense Nationale, le Ministre de la Justice, le Ministre de la Sécurité Publique et le Secrétaire d’Etat auprès du Ministère de la Défense Nationale en charge de la Gendarmerie ont présenté leurs rapports d’activités annuels, après lesquels ils ont répondu aux questions posées par les Députés lors de la séance du mardi 26 mai dernier.

Durant son intervention, le Premier Ministre a précisé que le projet de loi de finances rectificative sera déposé dans les meilleurs délais à l’Assemblée nationale. Concernant les affaires de l’Etat, outre la gestion de la crise sanitaire, l’Exécutif prépare le plan multi-sectoriel d’urgence et le plan multi-sectoriel de relance; il a promis que chaque District bénéficiera très bientôt des infrastructures pour leurs développements; il a expliqué que le prix du carburant sera maintenu malgré la forte baisse des prix à l’international en raison du lourd passif actuel, mais que cette situation est appelée à évoluer vers la fin de cette année.

Face-à-face entre les Députés et le Gouvernement

Face-à-face entre les Députés et le Gouvernement

L’article 102 de la Constitution de la VIème République ainsi que  l’article 169 du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale prévoient la question orale, la question écrite, l’interpellation, et la commission d’enquête comme moyens d’information du Parlement à l’égard de l’action gouvernementale.

Ainsi, ce mardi 26 mai 2020, presque tous les Députés de Madagascar étaient présents au Centre de Conférence Internationale (CCI) Ivato pour assister à la séance des questions des Députés et des réponses du Gouvernement.

Chaque Député a disposé de cinq minutes pour exposer les doléances de la part de leurs districts respectifs et poser leurs questions orales. Les uns ont remercié les efforts menés par le Gouvernement tandis que les autres n’ont pas mâché leurs mots pour dénoncer les manquements de l’Exécutif. Les sujets étaient surtout axés sur la gestion financière et sociale de la crise sanitaire, la relance économique après la crise, le paludisme, l’éducation et les maîtres « FRAM », l’insécurité, l’adduction en eau potable, les infrastructures routières et immobilières. A noter que la question sur les Gouverneurs a été réitérée par la Présidente de l’Assemblée nationale elle-même avant la fin de la séance car il reste encore huit Régions qui attendent leurs nominations.

Les réponses se feront pendant les présentations des rapports d’activités de chaque département ministériel qui se tiendront à partir du jeudi 28 mai prochain. La date du mardi 09 juin a été prévue pour se retrouver à nouveau avec tous les membres du Gouvernement aux fins de récapitulation.

Le Conseiller au Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies à Tsimbazaza

Le Conseiller au Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies à Tsimbazaza

Monsieur KALAMEU OMER, Conseiller au Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies a été reçu par la Présidente de l’Assemblée nationale Christine RAZANAMAHASOA, ce 25 mai 2020 au Palais de Tsimbazaza.

Plusieurs sujets ont été abordés pendant leur entrevue. M. KALAMHEU HOMER a félicité l’Etat Malagasy pour sa gestion de la pandémie du coronavirus. En effet, l’Etat a pris très tôt les mesures adéquates afin d’endiguer la maladie. Ensuite, concernant le projet de loi de finances rectificative, il a été évoqué que 20% du budget de l’Etat devrait être consacré pour le volet social. Pour ce, les Députés de Madagascar auront l’occasion d’évoquer cette vision pendant l’examen du projet de loi de finances rectificative. Il en va de même pour l’augmentation du taux de pression fiscale qui reste très faible à Madagascar, comme ce qui est généralement le cas dans la plupart des pays africains.

Sans interférer dans la gestion des affaires nationales, le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies a fait savoir qu’il suit de près les événements qui se sont déroulés récemment à Ambovombe Androy.

Remise de don par les entrepreneurs chinois à Madagascar

Remise de don par les entrepreneurs chinois à Madagascar

Le 21 mai 2020, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, une remise de dons a été effectuée par la Société MATEZA TOLE et l’entrepreneur Philippe Shang Liang en faveur de l’Assemblée nationale.

La Présidente de l’Assemblée nationale, les membres du Bureau Permanent, quelques Députés et les représentants de l’Administration ont été présents lors de la cérémonie de remise, durant laquelle, la partie chinoise a assuré son soutien non seulement dans la lutte contre la propagation du virus mais également dans le développement des relations amicales et commerciales entre les Députés de Madagascar et les entrepreneurs chinois.

La Présidente de l’Assemblée nationale, Christine RAZANAMAHASOA, de son côté a déclaré que le Bureau Permanent se réunira prochainement afin de concorder la distribution des gels désinfectant, des savons, des masques, du chlore et des matelas offerts. En effet, les divers dons reçus par l’Assemblée nationale seront distribués au niveau des districts par les Députés.

Adoption de l’ordre du jour : programme chargé pour les Députés

Adoption de l’ordre du jour : programme chargé pour les Députés

La mardi 20 mai 2020, le nouvel ordre du jour de l’Assemblée nationale a été adopté par les Députés de Madagascar. Les travaux des commissions sont prévus se tenir dans les locaux de l’Assemblée nationale tandis que les séances plénières au Centre de Conférence Internationale (CCI) Ivato.

La séance de questions des Députés et réponses du Gouvernement se fera en séance plénière le mardi 26 mai 2020. Les rapports d’activités de chaque ministère se tiendront à partir du 28 mai prochain. La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) fera également une présentation du rapport d’activités de l’année 2019 le 17 juin.

Le texte le plus attendu pour cette session ordinaire est le projet de loi de finances rectificative pour 2020. Cette loi sera examinée par la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale les 27, 28 et 29 mai et en séance plénière le 03 juin.

L’Assemblée nationale va élire son représentant au sein de la Commission Électorale Nationale Indépendante le 10 juin. Pendant cette même journée, il est prévu la création des Commissions spéciales sur la mise en accusation devant la Haute Cour de Justice.

Une proposition de loi sur la production et la commercialisation du Toaka gasy, dit loi Brunel sera aussi au menu ainsi qu’une proposition de résolution concernant le circuit de distribution des marchandises générales et l’augmentation des recettes fiscales

Iles éparses: solidarité des Députés

Iles éparses: solidarité des Députés

Ce mardi 20 mai 2020 au Centre de Conférence Internationale (CCI) Ivato, les Députés de Madagascar ont exprimé leur soutien au Gouvernement Malagasy qui s’oppose au projet du Gouvernement de la République française de créer une réserve naturelle nationale sur l’archipel des Glorieuses.

Les Députés ont qualifié cette déclaration d’inopportune, provocatrice et  contraire aux Résolutions 34/91 et 35/123 de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Ils ont également appelé à faire primer la discussion en évitant ainsi les décisions unilatérales qui pourraient léser les parties en présence. Pour ce faire, ils ont sollicité les bons offices de la SADC et de l’Union Africaine dans la résolution de ce litige des îles éparses.

Venus nombreux en signe de solidarité, non seulement en faveur de la souveraineté de l’Etat Malagasy pour les îles éparses mais également pour la promotion de la consommation du covid organics (CVO) en entonnant la chanson “Madagasikara tanindrazanay…” et en brandissant leurs bouteilles de CVO.

 

Place et rôle des Députés dans la lutte contre le COVID-19

Place et rôle des Députés dans la lutte contre le COVID-19

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, le Ministre de la Santé Publique et le Ministre du Transport, du Tourisme et de la Météorologie ont répondu présents à l’invitation des Députés pour une rencontre sur le sujet du Coronavirus, notamment du rôle des Députés dans la lutte contre cette pandémie. La rencontre a eu lieu le mardi 12 mai 2020 au Centre de Conférence Internationale (CCI) Ivato à 15 h 30 et les discussions ont duré près de cinq heures.

Chaque Ministre a apporté des éclaircissements sur la gestion de la crise sanitaire dans leurs domaines respectifs. Le Ministre de l’Intérieur a donné les statistiques actuels ainsi que les mesures prises par l’Etat afin d’éviter la propagation du Coronavirus. Concernant la place et le rôle des Députés, étant donné qu’ils représentent une autorité proche de la population, surtout dans les zones reculées de l’Ile, une collaboration entre le Gouvernement et les Députés consistera pour les Députés de faire une sensibilisation auprès de leurs districts sur le Coronavirus. Cette sensibilisation sera notamment accès sur les effets économiques et sociaux qui découleront de cette pandémie.

De leurs côtés, les Députés ont rapporté auprès des membres de l’Exécutif présents les doléances des populations locales quant à la gestion des aides promises par l’Etat, qui, pour la plupart, ne parviennent pas, comme il se doit, à leurs destinataires. Des suggestions ont été apportées afin d’améliorer l’administration et l’organisation desdites aides.

 

 

Loi sur l’Agriculture biologique à Madagascar

Loi sur l’Agriculture biologique à Madagascar

Le Projet de loi N°010/2019 du 28 novembre 2019 sur l’Agriculture biologique à Madagascar a été adopté sans amendement à l’Assemblée nationale ce mardi 12 mai 2020 à 10 heures. La réunion a été conduite par la Madame la Présidente de l’Assemblée nationale Christine RAZANAMAHASOA.

Selon le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Monsieur RANARIVELO Lucien, cette loi a été élaborée afin de promouvoir l’agriculture biologique sur le marché national et international. En effet, l’agriculture biologique présente un avantage non négligeable pour la préservation de l’environnement du fait de la réduction des intrants chimiques. Le Ministre a également expliqué comment cette loi offre une protection pour les agriculteurs et que le développement de cette filière permettra une meilleure qualité de production ainsi qu’une alimentation saine pour les consommateurs.

Les dispositions de cette loi concernent ainsi la définition et les principes généraux de l’agriculture biologique, son champ d’application, les compétences de l’Etat sur le développement durable, les conditions de mise sur le marché des produits, le système d’évaluation de la conformité des produits et les infractions y afférentes. Cette loi met également en place la Commission nationale de l’Agriculture biologique en définissant sa composition et ses missions.

Les Députés ont saisi l’occasion pour faire leurs remarques dans un souci d’amélioration des conditions d’application de ladite loi avant son adoption.