SESSION BUDGÉTAIRE : UNE LOI DE FINANCES SUIVANT LA POLITIQUE PUBLIQUE

SESSION BUDGÉTAIRE : UNE LOI DE FINANCES SUIVANT LA POLITIQUE PUBLIQUE

La cérémonie d’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale s’est tenue le mardi 15 Octobre 2019 à 11 heures au Palais de Tsimbazaza. Une cérémonie présidée par Mme Christine RAZANAMAHASOA , Présidente de l’Assemblée nationale et qui a vu la présence de hautes personnalités étatiques, entre autres le Président du Sénat, les membres du Gouvernement, le Président du Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) et le Président du Haut Conseil pour la défense de la démocratie et l’Etat de droit (HCDDED).

Cette deuxième session ordinaire du parlement sera consacrée principalement à l’adoption de la loi de finances 2020. Aussi, l’essentiel du discours de la Présidente de l’Assemblée nationale a été axé autour du sujet. Mme Christine RAZANAMAHASOA a réitéré qu’il y a eu saisine du Gouvernement sur la nécessité de remettre à temps à l’Assemblée nationale le projet de loi de finances. Elle a aussi souligné que cette loi de finances devrait refléter la politique publique et les ambitions de l’exécutif. Aussi a-t-elle demandé à ses pairs députés de « ne pas avoir peur de modifier et d’amender le projet de loi du Gouvernement. »
Mis à part le projet de loi de finances, la Présidente Christine RAZANAMAHASOA a évoqué les travaux qui attendent le parlement, notamment le réexamen de la proposition de loi relative à l’opposition et les partis d’opposition. Il y aura aussi d’après la Présidente de l’Assemblée nationale institution d’une commission en charge de la levée d’immunité des députés et des mesures restrictives de liberté des députés.

Par ailleurs, toujours dans son discours, la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Christine RAZANAMAHASOA a énuméré les réalisations à l’Assemblée nationale depuis l’élection du Bureau Permanent. Entre autre l’adoption du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui vient de passer sous le contrôle de constitutionnalité de la Haute Cour Constitutionnelle, le renforcement des coopérations et des relations avec les chancelleries et représentations étrangères. Elle a cité la Friedrich Ebert Stiftung (FES , l’Institut Electoral pour une Démocratie Durable en Afrique(EISA), l’Assemblée parlementaire francophone (APF) qui ont concocté des ateliers ou séminaires à l’endroit des parlementaires ainsi que les formations pour les membres du personnel de l’Assemblée nationale, ou encore le Parlement de République Fédérale d’Allemagne avec qui il y aura institution d’un Groupe d’amitié parlementaire avec le parlement malagasy.
Enfin, la Présidente de l’Assemblée nationale a touché mot aux actualités chaudes du moment avec le problème de l’examen du Bacc, ou encore les contestations autour du projet « Tana – Masoandro ». Sur le sujet Mme Christine RAZANAMAHASOA incite toutes les parties au dialogue et à la concertation ; « seule solution pour dénouer le problème » estime-t-elle.

Après avoir déclaré ouverte la session, Madame la Présidente a invité les convives à prendre part au traditionnel cocktail d’ouverture.

OUVERTURE DE LA SESSION BUDGÉTAIRE

OUVERTURE DE LA SESSION BUDGÉTAIRE

La deuxième session ordinaire commencera ce mardi 15 Octobre 2019 pour les deux Chambres du Parlement, suivant les dispositions constitutionnelles qui prévoit sa tenue le troisième mardi du mois d’Octobre. Pour l’Assemblée nationale, la cérémonie d’ouverture débutera à 11 heure, dans la matinée.

Lors d’une interview qu’elle a accordée à la presse vendredi 11 Octobre passé en marge de la cérémonie d’ouverture de la célébration du 20ème anniversaire du Pavillon Sainte-fleur à Ampefiloha, la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Christine RAZANAMAHASOA a tenu à rappeler l’importance de cette session dédiée principalement à l’adoption de la loi de finances 2020. Aussi elle a estimé que le projet de loi devrait être prêt à temps; et qu’une formation des députés en matière budgétaire serait possible.

CELEBRATION DU 20ème ANNIVERSAIRE DU PAVILLON SAINTE FLEUR

CELEBRATION DU 20ème ANNIVERSAIRE DU PAVILLON SAINTE FLEUR

Le Pavillon Sainte-fleur de l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) a débuté les célébrations de sa 20ème année d’existence vendredi 11 Octobre 2019, lors d’une cérémonie qui s’est tenue dans l’enceinte de l’HJRA à Ampefiloha à 10h. La Présidente de l’Assemblée Nationale, Mme Christine RAZANAMAHASOA a été choisi comme marraine de l’évènement et a donc officiellement donné le coup d’envoi de la célébration.

Dans son discours la Présidente de l’Assemblée nationale a rappelé les nombreux avantages que le Pavillon offre aux citoyens en matière de maternité et de la santé mère-enfant. Pour Mme Christine RAZANAMAHASOA, les parlementaires ont une responsabilité pour la promotion de la santé mère-enfant, sur la protection des mères vulnérables notamment avec la proposition et ou l’adoption des textes relatifs à la santé mère-enfant.
A noter que la cérémonie a vu la présence de l’Ambassadeur de l’Ordre souverain de Malte, Son Excellence Mme Véronique de la ROCHEFOUCAULT, et des Représentants de l’Administration centrale.

TRIPLE ÉVÉNEMENTS DANS LE GRAND PORT DE L’EST

TRIPLE ÉVÉNEMENTS DANS LE GRAND PORT DE L’EST

Une grande partie des membres de l’Assemblée nationale, dirigée par la Présidente de l’Assemblée nationale et composée par les Députés élus de la Province, s’est déplacée à Toamasina le week-end passé pour participer à un triple événements.

Le samedi 12 Octobre 2019 matin, la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Christine RAZANAMAHASOA, accompagnée de la Ministre de la population, de la Ministre de l’éducation nationale, de la Vice-présidente de l’Assemblée nationale pour la Province de Toamasina et des élus de la Province, ont visité les travaux d’extension du port. Pour rappel, l’Assemblée nationale a ratifié l’Accord de prêt relatif à l’extension de ce Port de Toamasina en 2017.

Toujours samedi matin, après la visite du Port, la délégation conduite par la Présidente de l’Assemblée nationale a inauguré la Maison du Parlement de Toamasina sise à Mangarano. Cette infrastructure devrait permettre aux citoyens d’échanger directement avec les parlementaires ; Sénateurs et Députés.
Dans l’après-midi de ce même samedi, la Présidente de l’Assemblée nationale a procédé à l’investiture des Députés élus dans la Province de Toamasina.

TAGNAMARO ; L’ASSEMBLÉE NATIONALE SE PRÉPARE POUR LA SESSION BUDGÉTAIRE

TAGNAMARO ; L’ASSEMBLÉE NATIONALE SE PRÉPARE POUR LA SESSION BUDGÉTAIRE

Le personnel administratif de l’Assemblée nationale a effectué un « Tagnamaro », le vendredi 11 Octobre 2019, de 9h à 13h pour nettoyer l’enceinte du Palais de Tsimbazaza.
D’après le Directeur de la logistique à l’Assemblée nationale, Monsieur Nirifidy RAKOTOTSIRINDRAIBE, bien que le Palais soit nettoyé quotidiennement, ce grand nettoyage est un choix en vue de la prochaine session budgétaire du parlement qui débutera le mardi 15 Octobre 2019 prochain. Lui de rappeler que c’est la 3ème fois que l’Assemblée nationale procède ainsi.

A noter que le mouvement « Tagnamaro » est initié par le gouvernement  afin de conscientiser les citoyens et particulièrement les agents de l’Administration sur leurs rôles et devoirs. Le personnel administratif de l’Assemblée nationale emboite de la sorte le pas de l’Administration centrale.

Atelier pour la mise en conformité des textes avec les Normes Internationales du Travail

Atelier pour la mise en conformité des textes avec les Normes Internationales du Travail

Hôtel des Thermes Antsirabe, du 10 au 11 octobre 2019

En Juin 2019, Madagascar a ratifié cinq conventions internationales du Travail de l’OIT et un protocole, à savoir : (1) la Convention No. 151 sur les relations de travail dans la fonction publique (1978), Convention dont la ratification fait l’objet de la politique SADC dont Madagascar est membre ; (2) la Convention N°154 sur la négociation collective, (1981); (3) la Convention No. 143 sur les travailleurs migrants (1975); (4) la Convention No. 181 sur les agences privées d’emploi (1997); (5)bla Convention No. 189 sur les travailleuses et travailleurs domestiques (2011), ainsi que (6) le Protocole de 2014 relatif à la Convention No. 29 sur le travail forcé (1930).

Comme prochaine étape, le pays s’est proposé de procéder à l’alignement des textes nationaux avec les conventions ratifiées. C’est dans le cadre de ce processus que les initiatives de renforcer la capacité des commissions de l’Assemblée Nationale qui seront appelées à traiter la problématique de la fonction publique, du travail et de l’emploi ainsi que de la migration ont été prises. Un atelier de renforcement de capacités des membres de l’Assemblée Nationale de Madagascar est donc organisé à Antsirabe les 10 et 11 octobre 2019.

Une vingtaine de Députés de Madagascar et de responsables des différentes commissions de l’Assemblée Nationale de Madagascar et du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales se réunissent donc pendant deux jours à l’hôtel des Thermes Antsirabe afin de réfléchir sur les actions permanentes pour la mise en conformité des textes.

L’Adjoint au Maire de la Commune d’Antsirabe, le Secrétaire Général de la Préfecture, le Secrétaire Général de la Région Vakinankaratra, le Directeur du Travail au sein du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales, le Directeur du Bureau de Pays de l’OIT pour Madagascar, les Comores, Maurice et les Seychelles, le Président de la Commission Juridique représentant la Présidente de l’Assemblée Nationale de Madagascar ont honoré de leur présence la cérémonie d’ouverture du 10 octobre 2019.

Lors de son allocution, M. Coffi Agossou a félicité particulièrement Madagascar car il s’est démarqué des autres pays lors de la célébration du centenaire à l’OIT Genève en juin 2019. En effet, lors de la campagne « une pour tous » invitant chaque Etat à ratifier au moins une convention en 2019, Madagascar en a ratifié 6. « Que cet atelier soit riche en échanges et discussions pour en sortir avec des actions pertinentes pour relever les défis du secteur public et des travailleurs migrants à Madagascar et dans le monde entier » a-t-il souligné.

M. Idealson, Député de Madagascar, Président de la Commission Juridique, et représentant Mme la Présidente de l’Assemblée Nationale, a invité tous les participants à s’imprégner davantage des Normes internationales du Travail et du processus d’harmonisation du cadre juridique national avec les instruments internationaux. Il a également confirmé l’importance du rôle des parlementaires dans tout le processus.

Avec l’expertise des Experts de l’OIT, M. Carlos Carrion-Crespo de l’OIT Genève et Mme Christina Holmgren de l’OIT Prétoria donc, les membres de l’Assemblée Nationale comprendront mieux le rouage des normes internationales du Travail de l’OIT et discuteront des étapes à suivre par le pays pour la mise en conformité des textes nationaux avec les conventions ratifiées.

M. Coffi Agossou a également donné un aperçu du Rapport sur l’avenir du Travail ainsi que de la Déclaration du centenaire de l’OIT sur l’avenir du Travail.

ATELIER SUR L’ETHIQUE ET LA DÉONTOLOGIE

ATELIER SUR L’ETHIQUE ET LA DÉONTOLOGIE

La nouvelle législature à l’Assemblée nationale entend bien changer les mœurs au niveau de l’Institution. Aussi en vue de la prochaine session budgétaire, un atelier d’information et d’échange sur l’éthique et la déontologie des fonctionnaires, entre les agents du Ministère de Travail, de l’Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales (MTEFPLS) et des agents de l’Assemblée nationale, s’est tenu dans la salle de séance de l’hémicycle de Tsimbazaza ce jeudi 10 octobre 2019 à 10 heures.

Un atelier d’information et d’échange qui a vu l’intervention de Monsieur Tahiriniaina RANADROLAHY, Directeur de l’évaluation et de la promotion de l’éthique et de la déontologie au  MTEFPLS, sur les textes en vigueur régissant les agents de l’Etat. Le Directeur du MTEFPLS de rappeler les devoirs et obligations des agents administratifs envers l’Etat, envers les usagers et envers l’Institution et l’Administration. Notamment les devoirs d’assiduité, de compétence, de respect envers les usagers ou encore la loyauté envers l’Administration et l’Institution.
Cet atelier devrait impacter sur les mœurs de l’administration au niveau de l’Assemblée nationale ; ceci afin de concrétiser le souhait de la Présidente de l’Assemblée nationale de redorer l’image de l’Institution.

VERS LA MISE EN PLACE D’UN NOUVEAU PLAN DE COMMUNICATION

VERS LA MISE EN PLACE D’UN NOUVEAU PLAN DE COMMUNICATION

L’Assemblée nationale travail à l’amélioration de son image publique. Depuis le 03 octobre 2019 passé, Madame Mireille EZA, directrice du programme Noria, et Monsieur Donatien KANJA KOFFI, directeur de l’Agence de communication E-Voir d’Abidjan, des techniciens mandatés par l’Assemblée parlementaire francophone (APF) sont dans les murs de l’Assemblée nationale pour aider l’Institution à l’élaboration d’un plan de communication institutionnel.

Cet appui institutionnel de l’APF à l’endroit de l’Assemblée nationale de Madagascar rentre dans le cadre d’une mission de son programme numérique, qui a pour objectif de proposer un plan de communication institutionnel. Cela devrait permettre à la législature actuelle de faire passer son message principal, de lister les actions à entreprendre, de diversifier les supports de communication et enfin de cibler le public.

Cette mission du programme numérique de l’APF ne prendra fin que le 10 octobre 2019 prochain.

FORMATION DU PERSONNEL ADMINISTRATIF DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE EN LEADERSHIP PRATIQUE

FORMATION DU PERSONNEL ADMINISTRATIF DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE EN LEADERSHIP PRATIQUE

La Présidente de l’Assemblée nationale a formulé le vœu de redorer le blason de l’Assemblée nationale, ce qui passe forcément par le renforcement des capacités des agents de l’Administration de l’Institution. Aussi, depuis le 05 septembre 2019 denier, une soixantaine d’agents de l’Assemblée nationale a suivi une formation de leadership pratique. Il s’agit d’une formation qui devrait permettre à ces agents d’améliorer leur capacité de faire face à toutes les situations difficiles et de changer en bien l’Administration. Durant huit séances, ils ont suivi une formation menée par le Centre RMF (Rajaofetra Melson Francis), au terme de laquelle il y a eu un examen d’évaluation. Une remise de certificat s’est tenue au FL House Ambatobe le samedi 05 octobre 2019, et ce en présence de hauts cadres de direction de l’Assemblée nationale.

VISITE DU PALAIS D’UNE DÉLÉGATION DU « PREVENT ELECTORAL VIOLENCE (PEV) » ET DU CENTRE EUROPÉEN D’APPUI ÉLECTORAL (ECES)

VISITE DU PALAIS D’UNE DÉLÉGATION DU « PREVENT ELECTORAL VIOLENCE (PEV) » ET DU CENTRE EUROPÉEN D’APPUI ÉLECTORAL (ECES)

Une délégation composée de treize  représentants du Projet d’appui à la prévention et la gestion de conflits et violences potentiels à Madagascar ou  Prevent  Electoral Violence (PEV) et du Centre européen d’appui électoral (ECES) a visité le Palais de l’Assemblée nationale à Tsimbazaza le Jeudi 03 Octobre 2019 en milieu de journée.

Cette  visite a permis à la délégation de voir de plus près le fonctionnement de l’Assemblée Nationale de Madagascar ainsi que toutes ses composantes notamment l’infrastructure,  les diverses installations, la salle de séance ou l’hémicycle ainsi que  les  divers bureaux et attributions des responsables au niveau de l’Institution. Il est à préciser que l’ECES est un partenaire privilégié de l’Assemblée nationale notamment à travers son programme d’appui au Parlement malgache.